Votre panier est vide  Votre compte

ASTUCE FACEBOOK

proteger ton compte FB

On le répète tellement, l’utilisateur est souvent la pièce fragile, c’est souvent lui le responsable de son propre piratage. C’est généralement une fois piraté qu’il en prend conscience et qu’il se méfie parfois par la suite injustement de tout. Pour profiter au maximum des millions de services sur Internet de façon sécurisée il faut acquérir des connaissances de bases concernant le hacking c’est à dire la sécurité informatique. Celles-ci ne sont malheureusement pas enseignées, voici donc un article pour vous aider à y voir clair. Nous allons voir comment sécuriser son compte Facebook en gardant un œil averti et connaisseur sur vos données. Avant de poster quoi que ce soit Même si c’est sûrement déjà trop tard et que vous avez publié un tas d’informations personnelles sur vous, sachez dans le futur que même si vous supprimez ou masquez votre contenu, il reste toujours sauvegardé quelque part. C’est comme lorsque vous parlez à quelqu’un, vous pourrez toujours dire que vous aviez menti, mais l’information a été partagée vous ne pouvez pas la « départager ». Sachez également que vos adresses mail et autres photos peuvent être sauvegardées par n’importe qui ayant accès à celles-ci. Ce qu’on ne vous dit pas Facebook utilise des « robots » qui « lisent » et analysent de façon automatique vos messages privés. C’est pour cela que vous avez le droit à des publicités très ciblées. Et c’est aussi en regardant les publicités chez vos amis que vous pouvez même deviner de quoi parlent la plupart de leurs messages privés. Vous pouvez même deviner les sites qu’ils ont l’habitude de fréquenter car Facebook utilise aussi des pixels de suivi. Je cite : Nous utilisons des pixels de suivi pour personnaliser votre utilisation et analyser la manière dont les personnes utilisent les produits et les services. Nous pouvons, par exemple, utiliser des pixels de suivi pour savoir si une personne qui a utilisé un navigateur spécifique a affiché une publicité sur Facebook et a également acheté un produit de cet annonceur. Vous pensiez donc déjà être espionné un peu partout, mais ceci est vraiment poussé à la limite de la vie privée. D’ailleurs vous pouvez tester vous même, parlez par exemple de hacking à vos amis sur Facebook et vous verrez apparaître des publicités correspondantes la semaine suivante. La sécurité par l’obscurité On utilise souvent ce terme pour définir le fait de cacher des informations qu’on ne souhaite pas montrer au lieu de les supprimer. Facebook offre la possibilité de choisir qui voit vos contenus, prenez donc une bonne demi-heure pour vérifier vos paramètres. Pour cela cliquez sur l’icône avec le petit cadenas en haut à droite puis affinez vos paramètres suivant les choix disponibles. comment sécuriser son compte Facebook Vous pouvez également retrouver ces options en cliquant sur l’icône avec le petit engrenage puis Confidentialité. Généralement, le paramètre que vous pouvez laisser Public est celui concernant les personnes qui peuvent vous contacter à moins que vous ne vouliez réserver votre compte qu’à vos amis actuels. Les autres paramètres dépendent de ce que vous souhaitez afficher à des personnes spécifiques, réglez-les donc comme bon vous semble. Sachez simplement que vous n’avez pas forcément besoin de tout afficher à une personne que vous ne connaissez par exemple pas dans la vraie vie. Dans la partie confidentialité toujours, j’attire votre attention sur la partie appelée « Qui peut me trouver avec une recherche ? » Deux réglages sont disponibles, le premier concerne la recherche de vos informations et le second l’indexation de votre profil par les moteurs de recherche. Si vous autorisez ces réglages, un utilisateur connaissant votre adresse e-mail pourra trouver votre profil Facebook. Il pourra dans le deuxième cas trouver votre profil via un moteur de recherche. Sécuriser son compte Facebook avec des outils dédiés Je ne suis pas particulièrement fan de cette option, mais certaines applications vous permettent de sécuriser votre compte/votre vie privée ou celle de vos enfants. Voici par exemple Secure.me. Pour l’utiliser, il vous suffit de vous connecter avec votre compte Facebook et d’autoriser l’application. Vous aurez ensuite le choix de sécuriser votre compte ou celui de vos enfants : secureme Sécuriser son compte Facebook de façon effective Une fois que vous maitrisez les informations que vous postez et que vous affichez, vous pouvez également sécuriser votre compte contre les piratages. Et si vous aviez été piraté dans le passé, il y a de fortes chances que les réglages qui vont suivre n’avaient pas été appliqués. Passons dans la partie Sécurité de Facebook. Activez la Navigation sécurisée, ceci empêchera un utilisateur de récupérer votre mot de passe à la volée à travers le réseau grâce au protocole https. Activez les Notifications lors de connexion au moins par adresse électronique afin de vous indiquer toute connexion réussie inhabituelle. Vous pouvez activer les Approbations de connexion si vous souhaitez empêcher la connexion depuis un navigateur inconnu en demandant d’abord un code que vous recevrez par SMS. Le réglage précédent vous indique une connexion inhabituelle mais ne l’empêche pas, alors qu’ici il faudra entrer le code reçu par SMS. Le Générateur de code permet de remplacer l’envoi de SMS par des codes pour les approbations de connexion. Plus d’infos. Vous pouvez ajouter des Contacts de confiance si il s’agit notamment d’une personne de votre famille. N’ajoutez pas n’importe qui. En cas de perte de votre compte, Facebook passera par ce contact pour retrouver l’accès à votre compte. Les Appareils reconnus sont les appareils depuis lesquels « vous » vous êtes connecté. Facebook retient par exemple les informations de connexion pour rendre la navigation plus agréable. Vérifiez donc que les appareils vous appartiennent et que vous vous étiez bien connecté avec. Dernier point, et non pas le moins intéressant, les Sessions actives. Vous devriez jeter régulièrement un œil à ces sessions qui indiquent les endroits et appareils autorisés à se connecter. Le niveau de sécurité est bien rabaissé pour ces appareils car Facebook imagine que ce sont les vôtres. Si c’est le cas tant mieux, si ça ne l’est pas quelqu’un peut actuellement être connecté à votre compte. Attention par contre au lieu de connexion souvent faux. On me dit par exemple que le lieu de ma session actuelle est Paris alors que j’habite à 500km. De plus, si vous avez l’habitude de vous connecter sur votre compte Facebook à l’aide d’un smartphone en connexion EDGE, 3G…etc ou en passant par un hotspot, vous aurez des adresses IP provenant d’endroits différents. Cela est du au fait que votre connexion mobile 3G/4G devient une connexion Internet normale et cela via les adresses IP de vos FAI. Il faut donc savoir faire la part des choses entre une adresse IP provenant d’un pirate, ou provenant de votre propre FAI. Et cela n’est pas facile, vous pouvez essayer des sites comme ip-adress.com afin d’afficher des détails sur les adresses IP. Ici par exemple on constate que l’adresse IP fait partie de la plage réservée au mobile GPRS : gprs Seulement tous les constructeurs ne communiquent pas leurs plages IP et il est donc difficile de savoir si l’adresse IP provient bien d’un pirate chez un FAI donné ou si il s’agit seulement d’une adresse IP utilisée par votre mobile. Conclusion Nous avons vu comment sécuriser son compte Facebook à l’aide de réglages de bases dont tout utilisateur devrait avoir conscience. Malheureusement je reçois toujours encore trop d’appels à l’aide lorsque le mal est déjà fait. J’espère donc que cet article en aidera beaucoup d’entre-vous. Et enfin, pour les plus sceptiques, il existe des services gratuits permettant de sécuriser son compte facebook « automatiquement » en reprenant ce dont j’ai parlé, et plus encore. Secure.me de avast! est un « anti-virus temps réel » pour votre compte. Et privacyfix vous permet de régler une tonne de paramètres pour encore d’autres site que Facebook, je le recommande. Vous pouvez également suivre la formation Comment Protéger Son Ordinateur Et Sa Vie Privée pour avoir tout un panel de technique pour rester protégé efficacement. Vous pouvez également jeter un œil à mon article Comment hacker un compte facebook pour une mise en pratique plus poussée.

Lire la suite

Avoir plus de j'aime sur FB

Avoir plus de 1000 J’aime sur Facebook en moins d’un jour c’est possible, j’avais posté un tutoriel il y a quelques temps sur slideshare démontrant cela. J’ai reçu des demandes concernant ce tutoriel, notamment de certaines personnes me disant que ça ne fonctionne plus très bien. Ce tutoriel est donc la version améliorée et mise à jour de ce document. Note: Ce n’est pas du « hacking pur » dans le sens où il n’y a pas de démonstration très techniques ni de sécurité en jeu, vous avez demandé le tutoriel, le voilà ! Comment avoir des J’aime sur Facebook Ce tutoriel vous aidera pas à pas à obtenir beaucoup de « J’aime » sur Facebook grâce à une automatisation efficace du travail. Pour mettre les choses au clair, je parlerai de « J’aime » pour indiquer un J’aime sur une page ou un post sur Facebook quel qu’il soit. Qu’allons nous faire exactement ? Nous allons utiliser le site http://www.addmefast.com, inscrivez-vous maintenant si ce n’est pas déjà fait. Ce site permet de partager des J’aime sur Facebook mais aussi des followers sur Twitter, des abonnements Youtube…etc. Il s’agit du site de partage sur les réseaux sociaux numéro 1 avec plus de 2 millions d’utilisateurs venant de 220 pays. Comment fonctionne AddMeFast ? AddMeFast utilise des points en guise de crédit. Vous pouvez obtenir des points gratuitement en aimant les pages et posts des autres utilisateurs du site ou directement acheter des points. Les points que vous obtenez pourront ensuite être échangés contre des J’aime sur votre page ou votre post. D’autres utilisateurs gagneront donc aussi des points en aimant votre page ou post. Vous me suivez ? Ainsi plus vous avez de points, plus vous avez de J’aime potentiels. Comment recevoir beaucoup de points gratuitement ? Pour gagner des points, vous n’êtes pas forcés d’aimer uniquement les pages Facebook des autres, vous pouvez également suivre des personnes sur Twitter, sur Instagram, sur Youtube, etc. Vous noterez donc que ce tutoriel s’applique tout aussi bien pour votre compte Twitter ou autre. On restera cependant focalisé sur Facebook pour l’exemple. Vous pouvez déjà vous inscrire et commencer à suivre des personnes, aimer des pages…etc. Jusqu’à avoir une somme conséquente de points. Ça fonctionne bien mais c’est tout simplement long, et tout le monde n’a pas 3h à passer pour cliquer sur J’aime. Nous allons donc automatiser tout cela à l’aide de macros (Ce qui est contre les règles de AddMeFast, je me dois de vous prévenir immédiatement, d’ailleurs si vous cliquez trop vite vous pouvez vous faire passer pour un robot, à tort…). Les macros nous permettront de cliquer automatiquement à notre place et on récoltera donc automatiquement ces points. Place aux calculs et aux prédictions : AddMeFast utilise un système d’enchères. Chaque J’aime reçu vous coutera entre 1 et 10 points, c’est à vous de choisir combien vous souhaitez « payer ». Si vous donnez 10 points pour un J’aime donné, vous serez donc placé en premier dans la liste et vous serez ainsi les premiers à être servis (Les pages avec les plus hautes enchères sont proposées en premier). Dans l’autre sens, lorsque vous aimez des pages pour obtenir des points, vous recevez entre 1 et 10 points également ! La majeure partie des J’aime donnés et reçus sont à 5 points. Vous pouvez donc toujours laisser votre coût à 5 points. Déterminons le nombre de J’aime potentiels avec 500 points : Si vous choisissez de payer 5 points : 500/5 = 100 J’aime sur votre page. Si vous choisissez de payer 4 points : 500/4 = 125 J’aime sur votre page. Mais dans ce second cas vous pourriez mettre plus de temps à les obtenir car tout le monde peut à tout moment aimer votre page ou passer à la suivante, si il estime par exemple que vous êtes trop radin avec 4 points. Vous pouvez payer 4 points, mais évitez de passer à 3 et restez à 5 ou 6 pour des résultats optimaux. Faisons un calcul plus intéressant : 1000 points par jour avec 5 points par J’aime : 1000/5 = 200 J’aime sur votre page par jour = 6000 J’aime en un mois ! Ça devient intéressant ? Sachez qu’avec ce qui va suivre vous pouvez obtenir 5000 points par jour, soit en théorie 35 000 J’aime en un mois. Il faut cependant généralement retirer un certain pourcentage car même si c’est, là encore, contre les règles de AddMeFast, il y a toujours une certaine quantité de personnes qui aimeront uniquement pour avoir des points et suite à ça n’aimeront plus votre page. Comptez donc entre 10 et 30% de J’aime reperdus avec le temps. Dernière note : À vous ensuite de demander des J’aime selon des pays particuliers. Inutile d’avoir 5000 fans Chinois…sauf si votre page est en Chinois bien entendu ;). Comment automatiser tout cela et avoir des j’aime sur Facebook en très peu de temps ? Nous allons maintenant passer à la pratique. J’imaginerai pour la suite que vous avez crée un compte sur AddMeFast et que vous disposez d’au moins un compte Facebook. Note: Facebook lui-aussi détecte les J’aime massifs et peut bloquer votre compte pendant une certaine durée, ou peut vous demander une confirmation d’identité par SMS. Vous est donc prévenu, essayez plutôt de vous trouver un partenariat avec des amis, histoire de maximiser votre quantité de points tout en ne passant pas pour un robot. Quant à AddMeFast, il s’avère que même si il indique que la section est « bots safe », on ne peut pas détecter que vous utilisez des macros car si vous le faites à la main ça revient au même, c’est pourquoi il n’y a rien de mal en soi dans ce tutoriel. Ce qui change, c’est que vous pouvez vous faire un café pendant que vous récoltez des points. J’imaginerai également que vous disposez du navigateur Firefox, car nous allons utiliser un add-on pour celui-ci. Tout est prêt ? C’est parti ! Allez sur https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/imacros-for-firefox/ et téléchargez puis installez l’extension iMacros. Cette extension permet de créer des macros, c’est à dire des mini-programmes exécutant des actions définies et répétées à la place d’un utilisateur. Redémarrez Firefox et ouvrez une nouvelle fenêtre sans onglets (CTRL + N) Connectez vous à Facebook et à AddMeFast. Refermez les onglets et naviguez vers : http://addmefast.com/free_points/facebook_likes.html Une fois installée, l’icône de l’extension apparaît en haut à droit du navigateur : imacros Cliquez dessus et la fenêtre de iMacros s’ouvre du côté gauche du navigateur. Pour les macros : Vous pouvez dès lors créer votre propre macro en allant sur l’onglet Enregistrer et en cliquant sur Enregistrer, puis Arrêter pour stopper l’enregistrement. Une fenêtre apparaîtra pour vous demander si vous souhaitez fermer tous les onglets, cliquez sur Oui et commencez à aimer une page qui servira de modèle. Une fois la page aimée et les points ajoutés à votre compte, cliquez sur Arrêter. Ensuite, allez dans l’onglet Jouer, dans le champ Max mettez 999 et cliquez sur Jouer (Répéter). Vous devriez commencer à aimer automatiquement des pages et donc à gagner des points. Note IMPORTANTE : Ne recoltez pas plus de 5000 points et surtout pas plus de 10000 sans les dépenser en même temps ! Mon compte a été banni pour cause de « récolte abusive de points en vue de revendre le compte » ce qui n’est bien sûr pas valable comme motif de bannissement. Je finirai ce tutoriel par des preuves sous forme de captures d’écran (et puis, il fallait bien que je teste avant de proposer un tel tutoriel ;)). Plusieurs heures de « travail » (à dépenser rapidement sous peine de bannissement) :

Lire la suite

Pirater compte facebook facil

Petit article actu aujourd’hui pour parler d’un cas rare, mais visiblement encore possible, de faille dans Facebook permettant de pirater n’importe quel utilisateur du célèbre réseau social. Et sans aucune action de la part de l’utilisateur ciblé… C’est Anand Prakash, un blogueur Indien qui a découvert la faille il y a deux semaines et l’a signalée à Facebook. Après vérification, Facebook lui a offert 15 000 dollars en guise de récompense. Description de la vulnérabilité Anand explique sur son blog que la faille se situe au niveau de la page permettant de réinitialiser un mot de passe oublié : https://www.facebook.com/login/identify?ctx=recover&lwv=110 Facebook envoie dès lors un code à 6 chiffres sur un numéro de téléphone ou une adresse e-mail associée au compte pour lequel on souhaite récupérer le mot de passe. Après avoir essayé 10 à 12 fois de deviner le bon code en essayant des séries de chiffres différentes (attaque par force brute), Facebook a bloqué ses tentatives. Le problème, c’est que la même page de réinitialisation à l’adresse beta.facebook.com et non pas facebook.com ne limitait pas les tentatives. Explication technique La requête vulnérable était la suivante : POST /recover/as/code/ HTTP/1.1 Host: beta.facebook.com lsd=AVoywo13&n=XXXXX La paramètre « n » contenait le code à 6 chiffres (ici remplacé par des « X ») que l’on pouvait tester indéfiniment. Démonstration de la vulnérabilité Voici la vidéo de démonstration créée par l’auteur de la découverte : ÉDIT : vidéo visiblement signalée et supprimée. On voit Anand intercepter la requête sensible puis la relancer automatiquement, en incrémentant les numéros à chaque nouvelle requête. Le bon code est trouvé en quelques minutes, il lui suffit de redéfinir le mot de passe du compte concerné (de son propre compte ici). Anand a bien sûr utilisé son propre compte pour la démonstration, et a décidé de signaler la vulnérabilité plutôt que de se mettre à pirater tout le monde. C’est ça le hacking éthique. Il va également rejoindre les centaines d’autres hackers ayant contribué à la sécurité sur Facebook : https://www.facebook.com/whitehat/thanks/

Lire la suite

Comment mettre un seul nom sur facebook ?

Si vous avez longtemps cherché à n’afficher qu’un seul nom sur Facebook, voici une méthode qui pourrait bien vous intéresser.​ Il est possible d’afficher uniquement son prénom sur Facebook et nous allons voir comment.​ Comment mettre un seul nom sur Facebook ?​ ​ On va se connecter sur Facebook on se faisant passer pour un indonésien, c’est à partir de là que Facebook nous autorisera à le faire.​ On va donc suivre trois étapes simples, on va changer la langue de Facebook, changer notre adresse IP et enfin changer le nom et revenir à notre Facebook en français.​ IMPORTANT:​ Cette manipulation a été faite initialement avec Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! , si vous ne savez pas comment changer les paramètres proxy sur un autre navigateur, continuez en vous connectant à Facebook avec Internet Explorer.​ Sinon vous pouvez adapter la méthode avec un autre navigateur, il vous suffira par exemple sous Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! de cliquer sur Outils -> Options -> onglet Avancé -> Paramètres et de modifier les paramètres au moment venu.​ Connectez vous donc à Facebook selon votre navigateur choisi pour continuer. Bien sûr cela ne changera rien quant au résultat final.​ Étape 1 : Changement de langue​ ​ En étant connecté avec votre compte Facebook, visitez ce lien : Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! ​ Dans le menu de choix de langue, sélectionnez Bahasa Indonesia :​ Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! ​ ​ ​ Et cliquez sur Enregistrer les modifications.​ Facebook s’affiche donc maintenant en indonésien et vous ne comprenez plus rien mais pas de panique !​ Déconnectez vous maintenant de Facebook : Cliquez sur l’engrenage en haut à droite comme habituellement et sélectionnez Keluar (Déconnexion)​ Étape 2 – Changer notre adresse IP​ ​ Changer la langue ne suffit pas, car Facebook se base sur l’adresse IP pour déterminer la langue.​ On va donc utiliser un proxy indonésien afin de changer notre IP et de se faire passer totalement pour un indonésien.​ Ce qui suit concerne Internet Explorer. Adaptez le si vous avez choisi d’utiliser un autre navigateur.​ Dans le menu démarrer de Windows tapez directement : inetcpl.cpl et appuyez sur Entrée ou si vous êtes sous Windows XP tapez le dans la boite de dialogueDémarrer -> Exécuter.​ Les options Internet s’affichent :​ Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! ​ Sélectionnez l’onglet Connexions et en bas de cette fenêtre cliquez surParamètres réseau.​ Cochez la case Utiliser un serveur proxy pour votre réseau local [...]​ Et notez l’IP suivante dans Adresse : 202.43.65.132 et 8080 pour le port :​ Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! ​ Puis cliquez sur Ok et encore sur Ok pour fermer les deux fenêtres. Et voici Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! si vous utilisez Firefox.​ Etape 3 – Changer le nom​ ​ Cliquez maintenant sur ce lien : Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! ​ Dans le champ appelé Depan (Prénom) mettez votre prénom.​ Videz le champ Belakang (Nom de famille).​ Mettez votre mot de passe dans le champ Kata Sandi.​ Cliquez sur Simpan Perubahan (Sauvegarder les modifications)​ Voici un exemple :​ Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter afin de voir les liens. Cela est gratuit et ne prend que quelques secondes ! ​ Une fois les changements validés, déconnectez vous.​ Remettez les paramètres réseau par défaut (Décochez simplement la case que vous aviez cochée et cliquez sur Ok)​ Vous pouvez vous reconnecter et remettre la langue en Français en re-cliquant sur le lien donné plus haut.​ Vous avez qu’un seul nom à présent !​ Vous pouvez éventuellement supprimer de votre journal les infos comme Machinutilise maintenant Facebook en français.​ Basé sur une idée originale de Coxy​ ​ ​ Source : leblogduhacker.fr​ STRIKΞ., 14 Juin 2013 #1 suss et deleted293115 aiment ça.

Lire la suite